Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

bandeaux photo de la rubrique

Lancement d’un complément nutritionnel à haute teneur en polyphénols destiné aux personnes atteintes de vieillissement et douleurs articulaires

Le 25 mars 2013

Logo Aquitaine Science Transfert®

La conférence de presse organisée ce jeudi 21 mars au Musée du Vin à Paris marque l’arrivée sur le marché d’un nouveau composé nutritionnel destinée aux personnes atteintes de vieillissement et douleurs articulaires.

Co-développé par l’Université Bordeaux Segalen et Nutrivercell, avec l’aide d’Aquitaine Science Transfert®, NEOGIL est un complément nutritionnel à haute teneur en polyphénols de plantes, à base de malvidine (pigment de la cuticule de raisin) et de propolis, une composition brevetée. Cette innovation s’appuie sur des résultats d’une recherche menée depuis plus de 10 ans, suivie de 3 ans de développement et de tests scientifiques spécifiques.

Inflammation articulaire localisée : près de 15 millions de personnes touchées

Douloureuses et handicapantes, les inflammations localisées articulaires - pathologies sportives, traumatiques et rhumatologiques dont l’arthrose - concernent environ 15 millions de personnes. L’intensité peut varier, de vague à supportable jusqu’ à des crises douloureuses et insupportables. Pour soulager l’inflammation et la douleur, les patients ont recours aux antalgiques, associés parfois aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Les corticostéroïdes sont réservés aux poussées plus aigües. Ces médicaments, s’ils sont efficaces, induisent d’importants effets secondaires. « Ceux qui souffrent d’arthrose se plaignent d’un manque d’efficacité des traitements en général et des effets sur l’estomac lorsqu’ils prennent des anti-inflammatoires. Ces derniers posent aussi des problèmes rénaux, augmentent la pression artérielle et le risque cardiovasculaire… », affirme le Pr Schaeverbeke, chef de service de Rhumatologie du CHU de Bordeaux.

NEOGIL®, histoire d'un co-développement

Des chercheurs de l’Université Bordeaux Segalen - Groupe d'Etude des Substances Végétales à Activités Biologiques (GESVAB) et du laboratoire de Parasitologie et Immunologie (UFR Sciences Pharmaceutiques) démontrent en 2007 l’activité anti-inflammatoire d’une molécule, la malvidine. Une rencontre avec la société Nutrivercell est initiée par le service de valorisation de l’Université de Bordeaux, lors d’un salon professionnel dédié au transfert de technologies. La jeune start-up confirme sa volonté de co-développer un complément nutritionnel avec les deux laboratoires, l’idée étant d’associer la malvidine à un autre anti-inflammatoire. 

Cofinancé à 50% par Aquitaine Science Transfert®, le développement conduit au dépôt conjoint d’un brevet, par l’Université Bordeaux Segalen et la société. En juillet 2012, une licence d’exploitation exclusive est signée entre l’Université Bordeaux Segalen et Nutrivercell, pour la mise sur le marché de ce nouveau complément nutritionnel, comprenant une association de la malvidine avec la propolis. Contrairement aux compléments alimentaires existants, son efficacité physiologique est évaluée dans sa formulation finale et non sur les actifs qui le composent. Une étude est effectuée in vivo sur des rats rendus arthritiques : elle montre une diminution des signes inflammatoires de l’ordre de 41% pour les rats traités par l’hydrocortisone. Cette diminution des signes inflammatoires est plus importante (soit 67% d’inhibition)
pour les rats traités avec propolis, malvidine et zinc.

NEOGIL® en pratique

NEOGIL® est un complément alimentaire destiné aux personnes atteintes de vieillissement et douleurs articulaires. Il pourra être préconisé aux personnes susceptibles de développer ce genre de pathologies, telles que les personnes en surpoids, les diabétiques, les femmes pré-ménopausées, les sportifs ou les antécédents de traumatismes. Deux gélules de NEOGIL® équivalent en moyenne à 400 g de raisin frais. Toutefois la teneur en malvidine est très variable.

Elle dépend beaucoup des variétés (cépages). Elle varie aussi de façon importante avec la maturité du raisin et la date de récolte. L’intérêt des gélules est d’en apporter une quantité bien définie.

Source, Aquitaine Science Transfert® - Communiqué du 25 mars 2013, modifié le 7 mai 2013

En savoir +

Direction de la communication
communication @ u-bordeaux2.fr
Dernière mise à jour le 11.06.2013