Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

bandeaux photo de la rubrique
Dans cette rubrique

Dans cette rubrique

Rechercher une formation



Handicap

Étudiants en situation de handicap ou malades, le relais handicap vous accueille, vous conseille et vous aide à mettre en place votre parcours.

En savoir +

Étudiant étranger

Le Département des affaires européennes et des relations internationales vous accueille, vous conseille et vous aide à mettre en place votre parcours.

En savoir +

DIU médecine et chirurgie de l'obésitéPdf de la formation

Tout replierTout déplier

Fiche signalétique

  • Durée des études : 1
  • Année post-bac de sortie : Autres
  • Composante de rattachement : Sciences Médicales
  • Formation initiale : Possible
  • Formation continue : Possible
  • Site(s) géographique(s) : Bordeaux campus Carreire
  • Coût :

    Formation initiale: 300 euros

    Formation continue:

    - reprise d'études non financées: 500 euros

    - reprises d'études financées: 800euros

  • Discipline : Santé publique

Présentation

  • La prévalence de l'obésité augmente pour atteindre 12% de la population, le surpoids touche environ 40% des français. Il est donc certain que les médecins de toute spécialité et quel que soit leur mode d'exercice, vont être confrontés à des patients avec une demande de perte de poids, ou qu'ils devront convaincre et les aider à des modifications de comportements. En dehors de cette demande, reconnaître les pathologies associées à l'obésité est important pour une prise en charge de qualité.
  • La chirurgie de l'obésité se développe et la surveillance (à vie) après une intervention malabsorptive va rapidement submerger les capacités de prise en charge par quelques spécialistes peu nombreux.
  • La formation est inscrite dans les objectifs du Plan National Nutrition Santé 2.
  • Cet enseignement est donc conçu comme une base de prise en charge des patients, de qualité et pour tisser des liens avec les autres partenaires et intervenants sur la santé des patients obèses. La chirurgie de l'obésité chez un patient résulte d'une confrontation multidisciplinaire et cela peut servir de modèle à d'autres pratiques. Cela sera développé dans cet enseignement.
  • Cet enseignement est destiné aux médecins généralistes, endocrinologues et autres spécialistes, diététiciennes ou soignants souhaitant améliorer leurs pratiques de prise en charge des patients obèses. Il n'est en aucun cas conçu comme une manière d'acquérir un diplôme validant une compétence ou spécialité pour exercer la nutrition en secteur libéral. Il peut servir à valider les UE libres entrant dans le DESC de nutrition, sans se substituer à ce dernier, ni à ces modules nationaux.
  • Objectifs sont de savoir évaluer une situation et ses propres compétences pour choisir la meilleure approche thérapeutique, celle qui ne néglige pas les co-morbidités et qui amène à des changements durables de comportement.

Organisation de la formation

Contenu de la formation

Les enseignements sont déclinés en 3 modules :

Une étape des diagnostics : Le patient obèse avec un syndrome d'apnée du sommeil est certes en surpoids mais il a surtout besoin que ce syndrome soit pris en charge C'est l'occasion de revoir la médecine et les traitements relatifs aux co-morbidités. C'est aussi le diagnostic de l'obésité dans des situations complexes.

  • Une étape des traitements non chirurgicaux :

Cette étape insiste sur les changements de comportement y compris psychologiques, ses déterminants et aborde à la fois les aspects classiques (alimentation, activité physique, médicaments) mais aussi les aspects moins classiques des ressources de proximité (Weight-watchers), de cures et de e-learning (pour lesquels des programmes spécifiques existent).

  • Une étape des traitements chirurgicaux :

La démarche d'un patient est décrite et la prise en charge chronique est construite par les enseignés.

 

 

L'ensemble de ces enseignements a donc une ambition à être "pratique" et peu d'heures sont consacrées aux aspects fondamentaux, sauf pour servir à comprendre. Les enseignants sont pour la plus grande part issus de l'inter-région.

 

  • La méthodologie est participative

Des dossiers sont apportés par les enseignés au début du premier séminaire. Ils sont synthétisés et évalués pour être enrichis avant le second module, à partir des données acquises lors du premier module. C'est une étape de travail "à la maison" que chacun fait sur son propre dossier.

Au début de chaque journée, un "buzz group" est de 30 minutes est prévu, les groupes participants discutent du programme de la veille et les acquis sont reformulés oralement en 5 phases.

Un jeu de rôle est organisé au sujet de l'enquête alimentaire et de l'entretien de motivation.

Des crédits d'heures sont donnés (max 3) pour des enseignés qui iraient sur le terrain (visite dans une maison de cure, bloc opératoire, consultation avec un référent) Proposition d'ajouter une vingtaine d'heures pour une formation pratique, organisée par chacun des responsables locaux (Bordea

ux, Limoges, Toulouse) :

Une demi-journée d'hospitalisation de jour de patients pré ou post-chirurgicaux,

Une demi-journée de consultation avec une diététicienne,

Une demi-journée de consultation médicale de patients obèses.

Un remis sous forme de livre synthétise, les aspects principaux sous forme d'articles en français, didactiques et écrits par les enseignants.

La participation de professionnels d'univers différents à ce DIU peut les amener à confronter leurs savoirs et leurs pratiques, pour un enrichissement mutuel (par exemple, médecins et diététiciennes).

A l'université de Bordeaux 2, les enseignements se déroulent soit sur le site de Carreire à Bordeaux, soit dans les locaux du service de Nutrition-Diabétologie de l'Hôpital Haut-Lévêque à PESSAC.

Le volume horaire global est de 100 heures par an.

Validation

 

Composition du jury : Le jury est composé des 3 responsables du diplôme.

Lieu des examens : Les épreuves de contrôle des connaissances se déroulent dans des services de Nutrition des 3 Universités.

Nature des épreuves et conditions de validation :

L'évaluation est continue et il n'y a pas d'examen final ou de remise de mémoire. Une évaluation de départ sous forme de QCM (30) portant sur l'ensemble des 3 modules est réalisée. Une évaluation finale avec 30 QCM (différents) permet à chacun de s'auto-évaluer et de choisir sa stratégie de perfectionnement future La participation est obligatoire aux enseignements Une absence de plus de 10% des heures ne permet pas la validation Une évaluation de la satisfaction est organisée. Les modules sont organisés sous forme de mini-modules de 2 jours (2 pour les modules 1 et 2) et un de 3 jours (module 3) Les évaluations sous forme de QCM durent une heure.

Délivrance du diplôme :

Le Diplôme Inter-universitaire de Médecine et de chirurgie de l'obésité est délivré aux candidats admis sous le sceau de l'université auprès de laquelle ils se sont inscrits et la signature de son Président.

Et après ?

VAE/VAP

VAE :

Impossible

Conditions d'admission

Conditions d'accès

Conditions de titres :

Peuvent être admis à s'inscrire après autorisation du responsable de l'enseignement :

  • Les médecins généralistes, endocrinologues et autres spécialités
  • Les diététiciens
  • Les infirmiers

 

Lieu des inscriptions :

A l'université de Bordeaux 2, les inscriptions s'effectuent auprès du service de Scolarité des D.U. et Capacités en médecine.

 

Coût de la formation :

* En formation initiale : 800 euros

* En formation continue :

-reprise d'études non financée : 800 euros

-reprise d'études financée : 1200 euros

 

Auxquels s'ajoute le droit de scolarité fixé annuellement par arrêté ministériel (pour information en 2007-2008 : 185, 62 euros).

 

Capacité d'accueil : Le nombre d'étudiants est fixé à 30 maximum pour l'ensemble des universités cocontractantes.

Contacts


Composante