Cycle de séminaires "Créativité et innovation"

Au cours de ce cycle on ne traitera pas tant de la recherche sur l’innovation que de créativité et d’innovation dans la recherche. L’intérêt de ce thème est sa dimension fédératrice, à la croisée de diverses disciplines universitaires, donc susceptible de susciter des rencontres et des réflexions communes.

Les termes « innovation » et « créativité » sont utilisés en permanence dans la communauté universitaire, dans les appels d’offre et les recommandations, parfois comme des mots-valises, parfois indistinctement de manière erronée. Innovation et créativité s’appliquent à tous les domaines, peuvent être des enjeux dans divers secteurs, elles le sont bien sûr pour la recherche scientifique, notamment parce que la recherche peut venir alimenter l’innovation technique, technologique, organisationnelle, sociale. Mais l’enjeu que nous allons aborder ici est un peu différent et plus précis, puisqu’il s’agit pour l’université, en tant qu’institution et en tant que communauté de s’intéresser à sa capacité à être innovante et à susciter ou stimuler la créativité.

Quels sont les objectifs ?

Plus qu’un simple séminaire thématique sur la créativité et l’innovation, ce cycle est conçu comme un outil pour susciter des réflexions collectives et questionner certaines difficultés institutionnelles liées au fonctionnement de la recherche académique. Il s’agit, grâce à des apports théoriques et des retours d’expérience pratiques délivrés par des chercheurs d’explorer et de mieux définir es conditions de la créativité et les dynamiques d'innovation dans la recherche.

L’objectif stratégique pour l’université est aussi de construire, grâce à ces apports et échanges pluridisciplinaires, un matériau robuste et dégager des pistes stratégiques dans le but de construire un environnement favorable à l’innovation et à la créativité dans l’enseignement et la recherche. C’est donc l’évolution des pratiques en la matière qui est en jeu.

A l’issue de ce cycle, la communauté universitaire pourra être en capacité de fournir des suggestions précises sur cette problématique centrale pour l’université. Ce séminaire est donc conçu comme un apport réflexif et une manière de définir concrètement comment déclencher, stimuler, entretenir la créativité et comment "oser", "risquer" l’innovation dans le monde académique.

Quel est le format de ce cycle de séminaires ?

Cycle de séminaires mensuels, ouvert (dans la limite des places disponibles).

Chaque séance s’articule de la manière suivante :

  • Introduction de la séance (la première séance fera également l’objet d’un rappel des objectifs du cycle dans son ensemble) ;
  • Duo d’intervenants : 1 personne invitée extérieure et 1 personne du groupe de travail interne à l’établissement faisant office de discutant, éclaireur. Présentation de 15 min chacun, le second apportant une relecture, un éclairage conceptuel sur la présentation du premier ;
  • 45 min d’échanges avec les participants en suivant ;
  • Adalgisa Battistelli, chercheuse en psychologie des organisations sera présente à toutes les séances et interviendra 15 min en dernière partie. Cela permettra de prendre de la hauteur sur les interventions précédentes et de les recontextualiser avec des concepts théoriques.

Calendrier

Les informations sur les séances suivantes seront bientôt disponibles.

Ces séminaires sont conçus comme un apport réflexif et une manière de définir concrètement déclencher, stimuler, entretenir la créativité et comment "oser", "risquer" l’innovation. Chaque séance est indépendante mais une synthèse des enseignements et des ressources tirés des séances sera proposée à la rentrée 2018 . A l’issue de ce cycle la communauté devrait donc être en capacité de fournir des recommandations sur cette problématique centrale pour l’université.

Mise à jour le 14/12/2017

Plus d’informations, participer aux cycles de séminaire

Témoin des débats et des rélexions

Adalgisa Battistelli

Adalgisa Battistelli, chercheuse en psychologie des organisations à l'université de Bordeaux, fera une synthèse et une ouverture théorique des débats à chaque fin de séance.