Robert G. Roeder et Marcel Fournier, docteurs Honoris Causa

Robert G. Roeder, professeur de biochimie et biologie moléculaire à l’Université Rockefeller (États-Unis) et Marcel Fournier, professeur de sociologie à l’Université de Montréal (Canada) recevront le titre et les insignes de docteur Honoris Causa de l'université de Bordeaux le lundi 15 octobre 2018.

  • 03/10/2018

Robert G. Roeder

©Rockfeller University

Robert G. Roeder, professeur à l’Université Rockefeller à New York, est un biochimiste et biologiste moléculaire d’envergure internationale.

Son oeuvre de recherche pendant les cinquante dernières années a fait émerger et continue de façonner tout un domaine de la biologie moderne : la régulation de l’expression des gènes chez les eucaryotes.

Ses découvertes des trois enzymes (ARN polymérases I, II et III) au cœur de ce processus, ainsi que de leurs facteurs de transcription généraux respectifs, sont des travaux monumentaux qui représentent le fondement de la compréhension actuelle de la régulation de la transcription chez l’être humain. Ses découvertes des activateurs et coactivateurs de transcription eucaryote et leur fonctionnement dans la chromatine, ont permis à Robert G. Roeder et aux chercheurs dans ce domaine de comprendre la régulation de l’expression des gènes dans le contexte du noyau des cellules. Ses découvertes sont cruciales pour décortiquer les mécanismes qui amènent au développement de maladies graves comme les cancers.

Les travaux de Bob Roeder ont été récompensés par les prix de recherche les plus prestigieux au monde (Lasker Award, Gairdner Award). Il est membre des académies de sciences les plus renommées aux États-Unis et en Europe (National Academy of Sciences of the United States, European Molecular Biology Organization).

Une collaboration de quinze années avec l’université de Bordeaux est à la source de plusieurs publications et de nombreux projets passés et à venir.

Marcel Fournier

©Emilie Tournevache

Marcel Fournier, professeur à l’Université de Montréal, est un sociologue de réputation internationale dont les travaux sur l’histoire de la sociologie, tant française (en particulier sur l’École durkheimienne) que canadienne, font autorité.

Les deux biographies intellectuelles de Marcel Mauss (1994) et d’Émile Durkheim (2007) dont il est l’auteur l’ont consacré meilleur spécialiste actuel de l’École française de sociologie. Elles illustrent l’étendue des compétences de son auteur : historien des faits et des idées, sociologue des œuvres culturelles, de la connaissance et de la science, biographe des individus et des institutions.

En outre, les travaux de cet observateur et analyste attentif de la société canadienne, font de lui un spécialiste reconnu des questions culturelles canadiennes - dans la diversité de leurs dimensions : sociales, politiques, économiques et anthropologiques. Au-delà de son expertise des œuvres du génie québéco-canadien, Marcel Fournier, défenseur d’une sociologie de la culture ambitieuse dans un domaine où prévaut trop souvent un impressionnisme déréglé, nous délivre un véritable « programme de recherche » de large envergure théorique et méthodologique.

Les relations de Marcel Fournier avec l’université de Bordeaux sont anciennes. Non seulement Bordeaux est un terrain d’investigation privilégié pour cet historien et biographe de Durkheim (qui, rappelons-le, y passa la première et sans doute la plus féconde partie de sa carrière) mais la faculté de sociologie l’a maintes fois accueilli pour le plus grand avantage de ses enseignants-chercheurs et de ses étudiants.

Voir le programme des conférences et de la cérémonie

Docteur Honoris Causa

Issu de la plus ancienne tradition universitaire, le titre de Docteur Honoris Causa a été officialisé sous la IIIe République par le décret du 20 juin 1918.
Ce titre honorifique est attribué à des personnalités de nationalité étrangère, en raison des services éminents rendus aux arts, aux lettres, aux sciences et techniques, ainsi qu’à la France ou à l’établissement qui décerne le titre.

Mots clés :