Cartographie économique des ESPE

Le séminaire organisé par l’Inspection générale de l’administration de l’Education nationale et de la Recherche (IGAENR) et l’université de Bordeaux sur « l’analyse économique de l’activité de formation des enseignants, comme outil de pilotage budgétaire des ESPE » s’est tenu à Bordeaux le 13 novembre. Des résultats prometteurs.

  • 28/11/2017

L’intégration de l’activité de formation des enseignants aux universités est un véritable atout pour les établissements. Afin d’en mesurer la soutenabilité économique, une démarche de cartographie a été entamée à l’université de Bordeaux, dans la continuité des analyses économiques qu’elle a menées au moment de sa création.

Ce séminaire organisé à Bordeaux en présence de la mission d’accompagnement de l’IGAENR présidée par Monique Ronzeau, des représentants de la Direction générale de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle (DGESIP), du réseau des ESPE et des universités partenaires avait pour objectif d’échanger autour des travaux sur la cartographie économique des ESPE déjà menés par les universités de Lorraine, Bordeaux et Lyon 1.
L’approche économique réalisée au travers du système complexe des différents partenariats présents dans les ESPE montre qu’il faut accélérer cette dynamique.

Ces débats ont en effet mis en avant les résultats prometteurs sur la typologie des sites, la différenciation de coût par domaine disciplinaire ou encore sur les contributions de partenaires.
Ils ont également ouvert des perspectives intéressantes sur les enjeux d’une répartition géographique des formations entre les différents sites des ESPE des grandes régions et sur le développement de la personnalisation des parcours en licence ou de formats pédagogiques innovants.

Organisateurs et participants se sont félicités de la richesse des débats. Une expérience à renouveler dans un an pour mesurer la portée des actions menées en réponse aux résultats issus de ces cartographies.

Pour en savoir plus

A télécharger 
Résultats de l’étude menée par l’université de Bordeaux et ses partenaires sur l’ESPE de l’académie de Bordeaux